Assemblée Locale de Savoie

PASCAL marc

Tous Migrants Savoie
soutien aux migrants
lobbying politique
coordination associative / collectivités / citoyens

Porté notamment pas Tous Migrants ou la communauté Emmaüs, l’assemblée locale de Chambéry se réunit depuis février 2018.

En Savoie, ce 16 février, se sont tenus les États Généraux des Migrations.Retour ligne automatique
Ces États Généraux proposent simplement de vivre ensemble autrement. Oui, c’estRetour ligne automatique
possible, il faut juste se retrouver, en parler et se retrousser les manches, tousRetour ligne automatique
ensemble. Et nous l’avons fait.

"Quand on accueille bien, cela se passe bien !"

300 personnes, des syndicats, des associations, des élus (du conseiller municipal àRetour ligne automatique
l’ancien ministre en passant par des parlementaires) se sont unies à ChambéryRetour ligne automatique
pendant qu’ailleurs, à Lille, Nimes, Toulouse, Caen, Bourg en Bresse, La Rochelle,Retour ligne automatique
Rouen , dans la Loire, en Sud Ardéche... d’autres citoyens se retrouvaient pourRetour ligne automatique
écrire leurs doléances :

Pour défendre l’ouverture, la bienveillance, la solidarité qui fondent le rapport auRetour ligne automatique
monde que nous ne voulons pas perdre, que notre pays doit conserver, entretenir,Retour ligne automatique
déployer pour que nous puissions continuer d’être debout, nous, vous, toi, moi....Retour ligne automatique
pour rester un pays et ne pas redevenir une vassalité du Moyen-Age.

Nous refusons la peur, le repli sur soi, la répression inutile et contreproductiveRetour ligne automatique
que l’esprit de la loi diffuse. Nous refusons la loi Asile-Immigration et laRetour ligne automatique
forteresse qu’elle prépare, inutile, irréaliste, contreproductive.

Pourquoi être triste quand on peut être solidaire ? Pourquoi être répressif quand onRetour ligne automatique
peut être ouvert et en faire profiter son prochain, son voisin ? Retour ligne automatique
Pourquoi fermer la porte quand on sait que c’est nous mêmes que nous enfermons ?