Covid-19 : Interpellez votre Préfet sur la situation des personnes étrangères

A la suite d’une initiative proposée par l’Assemblée Locale de la Sarthe, qui a interpellé la préfecture du Mans sur la situation dramatique des personnes étrangères dans le contexte de la propagation du Covid-19, les Etats Généraux des Migrations se mobilisent et vous proposent d’interpeller la préfecture de votre département.

Alors que plus d’une semaine s’est écoulée depuis le début de la période de confinement, les mesures de restriction des déplacements ont été durcies et l’état d’urgence sanitaire a été adopté, dimanche 22 mars par le Parlement pour une durée de deux mois. Dans ce contexte sanitaire et politique inédit, la situation des plus précaires, et notamment des personnes étrangères, est rarement évoquée.

Certains lieux d’enfermement (centres de rétention administratives, zones d’attente, etc.) sont encore en activité malgré la suspension de la majorité des liaisons aériennes, les voies de recours contre les décisions prises à l’encontre des personnes exilées ne sont pas toutes suspendues, et la prise en charge et mise à l’abri des personnes les plus vulnérables n’est pas assurée pour toutes et tous.

Face à cette situation inédite, les actions de soutien aux personnes exilées que vous menez chaque jour ont une importance vitale. Le groupe de facilitation des EGM vous invite à alerter vos préfectures sur la situation des personnes étrangères et à proposer des mesures concrètes de protection.

Vous trouverez ci-dessous une proposition de lettre, sous la forme d’une trame que vous pourrez adapter à votre guise et transmettre à la préfecture compétente sur votre territoire. N’hésitez pas à la modifier, à ajouter ou supprimer des éléments, à insérer des exemples, en fonction des réalités que vous rencontrez.

Trame - Lettre aux Préfets - COVID-19

Votre expérience nous intéresse ! Vous pouvez transmettre les informations concernant vos démarches à l’adresse coordination@eg-migrations.org

Navigation